Loire-Atlantique bio : tableau d’honneur pour la Région !

Loire-Atlantique bio : tableau d’honneur pour la Région !

Résumé

La Loire Atlantique voit la vie en bio ! Plus de 45% des installations qui ont reçu des aides sont orientées en agriculture biologique. Focus sur cette belle Région.

En France, de plus en plus d’agriculteurs et exploitants se convertissent ou s’installent en bio. Mais en y regardant d’un peu plus près, une région bat des records ! Beaucoup d’exploitants de Loire-Atlantique font le choix de la bio, y compris dès leurs débuts.

C’est une excellente chose. Alors, un tour en Loire-Atlantique, ça vous dit ?


Quelques chiffres nationaux, ou comment la bio progresse

Selon l’Agence bio, en 2020, 9 Français sur 10 consomment des produits bio. C’est un bon début ! Mais il faut pondérer ces chiffres. En effet, seuls 13 % consommerait tous les jours des produits issus de l’agriculture biologique. 73 % en consomment au moins une fois par mois.

Mais cela signifie aussi que 10 % sont réfractaires et n’en consomment jamais. C’est moins qu’en 2019 (11 % qui ne voulaient pas acheter bio), mais c’est encore trop.

En 2020, la bio a enregistré 15 % de nouveaux consommateurs (qui consomment depuis moins d’un an)! Et les critères des nouveaux acheteurs de la bio sont bien définis :

  • Pour 61 % d’entre eux, le goût prime
  • 51 % parlent de la restriction des additifs, auxquels, nous le rappelons, il faut dire un grand NON
  • L’origine française des produits bruts arrive en 3ème position avec 49 % des suffrages
  • 47 % valorisent la fabrication française du produit
  • 45 % parlent de l’origine locale des produits et du prix.

Pourtant, c’est ce dernier point qui a explosé lors de la crise sanitaire. En effet, près de 60 % des consommateurs privilégient les produits locaux et le circuit court ! Et 61 % de consommateurs de produits bio s’approvisionnent en circuits courts. Un bond de 5 points en avant pour les consommateurs bio ou non. Il est favorisé par le désir de cuisiner davantage, de retourner à ses racines durant les mois éprouvants de confinement.

On note également une réduction de 3 points quant aux achats en grandes surfaces pour les acheteurs de bio. Oui, on ne le répétera jamais assez, les supermarchés ne sont pas faits pour acheter des fruits et légumes ! Et ce sont donc plus d’un quart des consommateurs de bio qui se tournent vers des achats à la ferme ou chez des artisans locaux, contre 20 % en 2019.

L’appétence pour manger sain est donc toujours en plein essor ! Ce sont les jeunes (18-24 ans) qui mènent la danse. En effet, 21 % des nouveaux consommateurs de bio se situent dans cette tranche d’âge. Et c’est simple, même dans les grandes villes ou près de Paris, Bio et circuit très court font la paire… Lorsque l’on sait où chercher. Devenir biocavore, c’est la solution. Et ce n’est pas la Loire-Atlantique qui vous dire le contraire…

La Loire-Atlantique en chiffres : zoom sur les « Bio pays de Loire »

Les Pays de la Loire et la bio, c’est toute une histoire, qui s’écrit depuis plusieurs décennies. Dès le début des années 70, ce sont des acteurs tels que les Côteaux Nantais qui s’opposent aux méthodes d’agriculture en conventionnel, et choisissent la bio. Et depuis, la Loire-Atlantique est bonne élève !

Selon l’Observatoire régional de l’agriculture biologique en Loire-Atlantique, en 2019, on ne compte pas moins de 1081 fermes conduites en bio ! Cela représente 18 % de la SAU (Surface Agricole Utilisée) départementale. Et ces chiffres sont amenés à augmenter encore et encore. La même année, 45 % des installations qui ont reçu des aides se sont orientées en agriculture biologique.

Ces superbes chiffres placent la Loire-Atlantique à la 2ème place du podium des départements français en surfaces bio, et 6ème en nombre d’exploitations.

En fait, 41 % des exploitations bio du département sont des fermes spécialisées vers l’élevage bovin. Évidemment, compte tenu de l’espace et des grands plateaux permettant l’élevage. Ce sont donc 16 % du cheptel bovin et un peu plus de 30 % des brebis qui sont conduits en bio.

Mais ce n’est pas tout, et la Loire-Atlantique ne s’arrête pas en si bon chemin ! Les maraîchers comptent à eux seuls 11 % des exploitations bio du Département.

Et un dernier chiffre qui nous fait plaisir chez BioToutCourt… La Loire-Atlantique, c’est 1 exploitation bio sur 2 qui vendent tout ou partie de leur production directement au consommateur ! Et c’est grâce aux producteurs qui s’inscrivent dans cette démarche que BioToutCourt peut s’engager en région.

BioToutcourt, acteur de la bio en région: le circuit très court de Rezé

Et oui ! BioToutCourt s’engage auprès de producteurs et d’artisans de la bio qui vont dans le bon sens. C’est pourquoi nous les mettons en relation non seulement en relation avec des biocavores, mais aussi avec d’autres producteurs. Ensemble, nous développons des circuits de distribution ultra courts et facilitons la vie des consommateurs.

Bien sûr, vous connaissez déjà les circuits très courts. En Loire-Atlantique, c’est à Rezé qu’il a pris place. « Les paniers des artisans de Rezé » réunissent de nombreux artisans et producteurs labellisés afin de mutualiser le point de retrait. La distribution a lieu tous les vendredis. Et dès leur inscription sur BioToutCourt, les biocavores commandent leurs produits en une seule fois, et les récupèrent au point relais. Facile non ?

Alors en plus d’être un splendide territoire, la Loire-Atlantique est bonne élève en termes d’agriculture bio. Et ce n’est pas la fin ! BioToutCourt a à cœur de faire évoluer encore ces chiffres, notamment en rapprochant le producteur et le consommateur. Si vous êtes producteur ou artisan et que vous souhaitez être à l’initiative d’un circuit court, inscrivez-vous sur le site BioToutCourt. C’est sans frais, et nous vous accompagnons tout au long du processus de création du circuit. Pour les biocavores, rendez-vous sur la page « trouver un producteur/artisan », et découvrez dès maintenant sur notre nouvelle carte interactive les exploitants autour de chez vous. Alors, c’est pas bio la vie ?

Partager :FacebookTwitter

Instagram

Error validating access token: The session has been invalidated because the user changed their password or Facebook has changed the session for security reasons.