Créer une AMAP : comment s’y prendre?
Comment créer son Amap ?

Créer une AMAP : comment s’y prendre?

Résumé

Créer une AMAP est relativement simple. La gérer, c’est autre chose ! BioToutCourt vous aide et vous propose un outil clé en main !

Ce nom, vous l’avez probablement lu ou entendu à de nombreuses reprises. Les Associations pour le Maintien de l’Agriculture Paysanne sont très présentes sur de nombreux territoires. Pourtant, beaucoup de Français n’en ont pas forcément connaissance. Ces associations reposent sur 5 principes dictés par la charte des AMAP : une démarche d’agriculture paysanne, une pratique agro-écologique, une alimentation de qualité et accessible, une participation active dans une démarche populaire et une relation solidaire contractualisée sans intermédiaire. Tout ceci pour un engagement économique, éthique et social ! Alors, prêts à créer une AMAP ?

Les avantages d’une AMAP

En plus d’être des circuits courts sans aucun intermédiaire, les AMAP ont leur lot d’avantages. En effet, ces associations ont pour but – comme leur nom l’indique – de maintenir l’agriculture paysanne.

Dans les faits, les AMAP permettent à de nombreuses familles de manger de bons produits frais, de saison, et souvent bio ! Et avec le système d’abonnement, les producteurs et artisans connaissent à l’avance leur chiffre d’affaires. Pratique, n’est-ce pas ?

En effet, beaucoup de producteurs ou artisans y trouvent leur compte, et les familles aussi. Pour les professionnels, c’est un moyen de se faire connaître et de vendre ses produits. Pour les particuliers, c’est une manière de s’approvisionner en produits frais et locaux.

Et que dire du contact humain ? Les jours de distribution en AMAP sont des moments de partage très conviviaux et contre lesquels les adhérents n’échangeraient rien au monde.

En résumé, les AMAP sont :

  • Un acte militant et de solidarité : encourager et soutenir l’agriculture en soutenant les producteurs et artisans !
  • Un moyen de valoriser et maintenir des emplois. En effet, les AMAP permettent aux producteurs de pérenniser leur emploi et de vivre de leur travail. Et ce, sans dépendre d’acteurs de l’industrie agro-alimentaire ni des subventions. Ils se libèrent de la demande de la grande distribution et peuvent exercer leur métier comme il le souhaite, choisir les semences, les variétés… Et en bio, l’agriculture est créatrice d’emplois, car elle nécessite plus de main d’œuvre !
  • Une façon de soutenir le Terroir et la diversité alimentaire. L’agriculture bio et locale permet souvent d’avoir accès à des produits plus rustiques ou traditionnels : les fameux légumes oubliés, céréales et légumineuses qui ont disparu des rayons des épiceries et supermarchés.

Peut-être vous êtes-vous déjà renseigné sur les organisations de ce type autour de chez vous. Vous n’en trouvez pas ? Pas de panique, nous faisons le point sur le processus de création d’AMAP.

Créer une AMAP

Entre amis, entre voisins, en collaboration avec la mairie ou dans une entreprise… Tous les environnements sont bons pour créer une AMAP !

Quel que soit votre entourage, la première étape pour la création d’une AMAP est de constituer un groupe. Déterminer les besoins communs est la clé. Et pas besoin de voir grand immédiatement, vous pouvez commencer par un groupe d’une vingtaine de familles et faire évoluer l’association au fil du temps.

Ensuite, il vous faudra formaliser votre idée. Vous pourrez vous tourner vers votre localité, les réseaux d’AMAP… Des entités qui vous aideront dans vos démarches.

Il vous faudra ensuite recruter des adhérents et trouver un ou plusieurs producteurs.
Pour les adhérents, adressez-vous au réseau associatif local, à la presse, la mairie, mais aussi aux écoles et entreprises. Ils seront bien souvent de fidèles atouts.


Mais évidemment, pour satisfaire vos adhérents, il faut trouver des producteurs et artisans locaux ! Pour cette étape, il n’y a pas de miracle. Chercher, fouiller, il existe de nombreux annuaires en ligne. Vous pouvez également vous adresser à des associations comme Terres de Liens, ou faire appel à votre commune pour connaître les terres agricoles autour de chez vous. Ainsi vous pourrez rencontrer ou contacter les producteurs.

Dernière étape pour la création de votre AMAP : la constitution de votre association ! Selon la loi de 1901, cette structure juridique est nécessaire. Vous devrez signer un contrat entre votre AMAP et les producteurs pour formaliser votre relation, ainsi que les produits, prix, livraisons et logistique, et autres points importants. Puis, un contrat devra également être établi et signé entre chaque adhérent et les producteurs. Celui-ci permet de définir la période d’engagement, le mode de paiement, la quantité… Toutes les formalités nécessaires.

Gérer une AMAP : un outil digital à la rescousse

Alors oui, les AMAP ont leur lot d’avantages, nous l’avons vu. Mais elles ont aussi un énorme inconvénient, et aucun référent ou responsable d’Amap ne vous dira le contraire. Puisque les paiements se font chaque mois aux producteurs, on privilégie souvent un moyen de paiement bien particulier : les CHÈQUES… Cette fameuse cérémonie des chèques. Une angoisse lorsqu’on tombe sur un mauvais montant, une signature manquante, ou tout autre petit problème. Car le moindre souci fait perdre du temps : compter, recompter, rappeler l’adhérent… Autant d’étapes que l’on peut éviter !

Comment ? Malheureusement, non, il ne suffit pas de vérifier les chèques, du moins, nous ne parlons pas de cela. Passer par une plateforme digitale permet de gagner du temps. Et pas besoin d’être un expert du numérique pour expérimenter certains outils. BioToutCourt en est la preuve en images… Ou plutôt en lignes de code.

En effet, la première version de BioToutCourt a été mise en ligne à destination de la gestion des AMAP. Elle a été imaginée par des amapiens et mise au point en collaboration avec des producteurs. Le but ? Simplifier la gestion des contrats par abonnement pour les bénévoles, les adhérents et les producteurs ! Pour que créer une AMAP soit encore plus simple !

BioToutCourt se démarque en tant qu’outil de gestion d’AMAP d’abord parce qu’il est simple d’utilisation ! Accessible à tous, même les personnes les moins à l’aise avec le digital. Et vous n’avez aucun entretien du site à fournir ! Pas besoin d’informaticien ou de chercher un hébergeur : le site est déjà prêt, clé en main. De plus, la pérennité du site est assurée : pas de mise à jour à faire, pas d’entretien… Surtout, pas de journée de formation tant il est intuitif ! Et devons-nous préciser qu’elle est sans frais ?

Et oui, BioToutCourt est LA solution de gestion digitale pour gérer une AMAP. Sans frais, la plateforme permet la gestion des abonnements et des paiements en ligne. Et vos données sont en sécurité. Alors que demander de plus ? Une communication autour de l’AMAP que vous avez créée ? Bingo ! En rejoignant la communauté BioToutCourt, nous faisons votre promotion sur les réseaux afin que vous recrutiez plus d’adhérents et de producteurs. Et vous pouvez alimenter votre page sur la plateforme afin de rester en contact et de donner les nouvelles à vos adhérents !

La plateforme permet l’abonnement et le paiement mensuel, sachant que l’abonnement varie de 6 mois à un an. Et c’est soit l’AMAP, soit le producteur qui peut gérer cela ! Aussi, exit les feuilles d’émargements papier. La feuille d’émargement pour le jour de distribution est automatique, tout comme le bon de commande l’est pour le producteur. Ce dernier peut gérer les abonnements de plusieurs AMAP depuis son compte.
Enfin, une somme totale est prélevée à l’adhérent. Cette somme est dispatchée vers chacun des producteurs concernés.
En résumé, c’est un outil qui libère le bureau et les producteurs des tâches administratives. BioToutCourt est la seule plateforme capable de gérer la vente au cas-par-cas ET par abonnement en même temps. Et ce avec un paiement en ligne sans intermédiaire

Alors, prêts à créer votre AMAP ? L’équipe de BioToutCourt sera heureuse de vous accompagner lors de votre aventure. Parce que consommer, c’est contribuer !

Partager :FacebookTwitter

Instagram

Error validating access token: The session has been invalidated because the user changed their password or Facebook has changed the session for security reasons.