Agritourisme : une jolie destination pour les vacances !

Agritourisme : une jolie destination pour les vacances !

Résumé

Un tourisme alternatif au tourisme de masse. Bon pour le corps et l’esprit !

Alors que nous sortons d’une période inédite et douloureuse, marquons le pas pour les vacances et revenons aux fondamentaux. Nous sommes tous, à moins de 5 générations, des fils ou filles d’agriculteurs.

Et si on allait faire un petit tour à la campagne de façon intelligente ? 

Le chiffre ne cesse de grossir d’année en année, les appellations sont nombreuses et il est parfois difficile de s’y retrouver : agritourisme, agrotourisme, écotourisme, slow tourisme, tourisme rural, équitable, vert, participatif, responsable… les appellations foisonnent ! 
L’ensemble de ces solutions proposent une alternative à nos vies très urbanisées. C’est aussi une réaction au tourisme de masse qui favorise des transports polluants et une surconsommation.
L’agritourisme a comme point de départ un tourisme plus responsable et éthique. 

Sa vertu première : la transmission.

Par ricochet, c’est toute une activité économique qui se développe localement en région. Le chemin le plus court du producteur au consommateur passe par l’agritourisme ! Si vous êtes producteur, l’agritourisme peut vous apporter entre 10K€ et 20K€ par an. Un complément de revenu non négligeable. 

Les 4 étapes de l’agritourisme :

L’accueil et l’hébergement 

Il y en a pour tous les budgets, du camping à la ferme, à la chambre chez l’exploitant, au gîte ou en chambres d’hôtes. Suivant la proximité avec la ferme, nous découvrirez le milieu agricole, son rythme et ses pratiques.

La restauration
Le partage des repas, vous permettra d’échanger et au-delà de découvrir les produits locaux et de saison. Suivant la solution retenue, vous aurez l’occasion de participer de la cueillette, la transformation à l’élaboration de mets délicieux.

La découverte de la vie en milieu rural 
La transmission de savoir-faire ne se fait pas en quelques jours mais il est indéniable que c’est une occasion unique de découvrir les métiers agricoles. Les producteurs sont un peu l’âme d’une région, d’un terroir et surtout les gardiens des traditions qui se passent de générations en générations. Le métier d’exploitant est un métier de passionné, désireux de transmettre. Par extension, certains artisans de la bio, paysans boulangers cultivent leurs propres céréales qu’ils transforment en farine puis en pain, se lancent aussi dans l’agritourisme. Mieux qu’une visite, vous participez aux activités et c’est toute la différence avec un séjour à la campagne !

La vente de produits alimentaires
L’hébergement et la restauration favorisent un apport financier non négligeable à l’exploitation. L’agritourisme a pour effet une baisse des gaz à effet de serre car les marchandises cultivées, fabriquées et consommées sur place évitent des transports polluants. Les produits peuvent également être rapportés à la maison comme souvenirs de moments inoubliables. 

Alors, conquis par le tourisme rural ? 
Dépêchez-nous de réserver car il n’existe sur l’hexagone qu’environ 10 000 exploitations (soit 2% des exploitations – source Insee) capables de proposer cette solution. Si l’on restreint aux exploitations labellisées AB, le chiffre baisse. 

BioToutCourt a déniché pour vous une jeune plateforme de mise en relation dédiée à l’agritourisme. Agrivillage est l’outil idéal qui facilite le partage d’expérience en milieu agricole. Les exploitations adhérentes sont présentes sur un peu plus de la moitié des départements de France et l’histoire ne fait que commencer. A vos réservations !

A lire également notre article sur le woofing une solution si vous avez un peu plus de temps que quelques jours de vacances. 

Partager :FacebookTwitter
Rejoignez la discussion